News

Opération BOL de RIZ - École

Par , le dans Ecole
Opération BOL de RIZ - École

Cette année, grâce à la participation des élèves de l’école au bol de riz ont pu verser 279€ à l’école des chiens d’aveugle et 279€ à l’ADAPT.
Ces deux associations sont intervenues auprès des élèves pour expliquer leur travail.
Le 14 mars, Les élèves du CE1 au CM2 ont participé à différents ateliers animés par l’ADAPT de Peyrieu pour connaître les difficultés rencontrées par les handicapés.
Les élèves se sont mis à la place des personnes mal-entendantes, mal-voyantes, ou handicapées moteur .Ils ont testé les déplacements en fauteuil, la vision réduite, le déplacement avec une canne blanche, les gestes de la vie avec un bras en moinsLa matinée s’est terminée par un échange dans les différents groupes sur l’accueil des enfants handicapés
« Je ne pensais pas que c’était si difficile » « J’ai compris que c’est dur « « Je ne regarderai plus ces personnes comme avant »
 Le mardi 5 avril, des membres de l’association de l’école des chiens d’aveugle sont venus expliquer aux élèves de CP le rôle, l’importance du chien pour un aveugle.
 

Voir les photos

Bol de riz 2016

Par , le dans Pastorale
Bol de riz 2016
Cette année, grâce à la participation des élèves et professeurs, nous avons récolté la somme de 956 euros pour le collège, qui sera redistribuée à parts égales aux associations COEXISTER et CENACOLO qui sont intervenues au collège. Merci à tous pour l'organisation et la participation !

6B : le projet AFRICA

Par , le dans Projet Africa
6B : le projet AFRICA
               
           

Les 6B commencent le projet


Africa. Pour le moment, c'est juste une approche. Ils ont lu un recueil de conte de Hamadou Hampâté Bâ (La révolte des bovidés et autres contes) pendant les vacances d'hiver, afin de se familiariser avec l'imaginaire africain des animaux. Puis, ils commencent un parcours de lecture d'un auteur sénégalais: La belle histoire de Leuk-ke-lièvre de Léopold Sédar Senghor. Au CDI, un groupe fait un prepérage géographique leur permetatn d'aborder la francophonie dans le monde et en particulier an Afrique, pendant que l'autre groupe découvre des mots de la langue farnçaise utilisés ailleurs qu'en France. Lundi 14 mars, les 6B ont eu le plaisir d'écouter le beau conte africain que Mme Berhelon a interprété : Rafara.  
Projet à suivre...